#

Nom d’utilisator ou
adresse e-mail

Mot de passe

Annoncer
ProSpecieRara SuisseDEFRIT ProSpecieRara Deutschland




Tomates-Urbaines sur les chapeaux de roues !
L'accès aux semences est de plus en plus limité et la base de notre alimentation est entre les mains de quelques multinationales semencières. La Fondation ProSpecieRara révèle cette problématique et motive les citadins à s’engager concrètement et simplement – en cultivant de délicieuses tomates sur leur balcon.
Accès direct au site tomates-urbaines ici.

L’ « Amour précoce de Quedlinburg », la « Ronde striée rouge et jaune », la «Jaune de Chardonne» ainsi que 17 autres variétés rares ne demandent qu'à être redécouvertes. La Fondation ProSpecieRara s’engage pour que ces tomates traditionnelles ne disparaissent pas. Leurs graines sont stockées dans la bibliothèque de semence de la fondation, tout comme celles de quelques1600 autres variétés de légumes et de plantes ornementales. Elles sont destinée à la conservation de ces variétés et ne sont normalement délivrées qu’uniquement à des producteurs qualifiés. Cette année, ProSpecieRara fait une exception: du 3 mars au 6 avril 2014, toute personne qui s’enregistre sur le site www.tomates-urbaines.ch peut choisir sa variété préférée, parmi les 20 variétés présentées, et commander gratuitement un sachet de semences (jusqu'à épuisement des stocks).

Le cycle de la tomate
Bien sûr, ceci n'est pas sans arrière-pensées. Le jardinier urbain est ainsi encouragé à produire des fruits pour profiter de leur saveur durant l’été, mais également pour récolter des graines, afin de les faire pousser l’année suivante et même de les partager avec des amis. Il s’agit de promouvoir les variétés rares et de les répandre sur les balcons et dans les jardins. Les instructions (kit de démarrage), qui sont envoyées conjointement aux semences, présentent l'ensemble du cycle de la tomate – de la graine à la graine, en passant par le planton puis le fruit.

Multiplier ses propres tomates
Quelle variété parmi l’offre substantielle est une bonne variété à cultiver sur un balcon ? Elle doit avoir une qualité incontournable, avoir le goût de … tomate ! Pas besoin qu’elle soit extraordinairement homogène et productive, se conserve longtemps ou soit peu délicate au transport. Elle est donc très différente des variétés commerciales modernes, qui ont été sélectionnées avant tout sur de tels critères, mais au détriment de la saveur (qui ne s’apprécie pas avec les yeux). Les 130 variétés traditionnelles conservées par ProSpecieRara remplissent ce critère, et il y a le choix ; de la minuscule jaune, en passant par la ronde rayée verte à la dentelée rouge, qui peut parfois peser jusqu’à 500 grammes. Et en plus de leur goût, les anciennes variétés offrent un autre avantage : elles ont de véritables semences, c’est-à-dire qui peuvent être multipliées sans problème.

Des semences globalisées
Au jour d’aujourd’hui, le fait de pouvoir multiplier soi-même des tomates ou des légumes en général n'est plus une évidence. Ce n'est pas (seulement) par manque de connaissance, mais aussi parce que les grandes entreprises semencières commercialisent principalement des variétés hybrides (F1). Celles-ci sont le résultat de croisements complexes dont le but est de promouvoir des caractéristiques spécifiques pour une récolte unique, car elles sont non reproductibles. Les firmes semencières se garantissent ainsi la dépendance de tous ceux qui cultivent ces variétés, leurs semences devant être rachetées chaque année. Très peu de semences non hybrides sont actuellement disponibles et seules quelques grandes sociétés contrôlent le marché des semences. La base de l'alimentation se trouve ainsi entre les mains de multinationales comme Monsanto, Syngenta et Co - un fait plus qu’inquiétant.

S’engager
En plantant des Tomates-Urbaines, on s’engage donc pour un libre accès aux semences, à leur utilisation et diffusion. Et on profite du bonheur de savourer une salade de tomates jaunes, violettes, dentées ou ovales fraîchement récoltées sur la plante. De plus, on peut participer à un concours photo, doté de formidables prix.

Une action comme Tomates-Urbaines ne serait pas possible sans partenaires.  
Un grand merci !


Avec le soutien de:








Nos autres partenaires: Villes de Carouge, Martigny, Onex, Vernier, Vevey, Yverdon