Détenir et élever des chiens

Un travail sur la race adapté et un rôle de chef de meute respectueux, voilà les ingrédients qui rendent la vie d'un chien heureuse.

A l’instar du loup, le chien est éminemment un animal de meute et a besoin de compagnons. Mais il est suffisamment domestiqué pour accepter que la meute soit humaine et pour s’insérer dans la structure familiale de son détenteur. Pour que cette adaptation soit exempte de conflits, il faut apprendre au chien dès son plus jeune âge que le rang qui lui revient dans la hiérarchie de la meute humaine se situe en bas de l’échelle. Cette éducation ne traduit pas un manque d’amour des animaux, mais répond à la nécessité de faire comprendre dès le départ au chien quelle est la place qui lui revient dans la famille et quelles tâches lui incombent à l’intérieur et à l’extérieur de la ferme, afin qu’il puisse trouver ses repères. Les principaux problèmes rencontrés dans la détention du chien sont du reste imputables à un manque de cohérence et à une interprétation erronée de ce que doit être l’amour des animaux. Si l’on veut gâter son chien, on peut parfaitement le faire tout en étant pour lui un chef de meute juste et attentif.

Choisir le bon chien
Les schémas de comportement du chien sont dans une large mesure déterminés par son patrimoine génétique, et il n’est pas facile de les influencer. Un chien de garde assumera avec enthousiasme son rôle de gardien du foyer et de la ferme ; un chien de chasse gardera toujours à l’œil tout gibier aperçu à la lisère de la forêt. C’est pourquoi, lors du choix de la race, on sera attentif aux usages auxquels une race se prête ou ne se prête pas. On aura du mal à convaincre un beagle à garder un groupe de lapins, et il vaut mieux renoncer à un husky lorsqu’on n’est pas porté sur la promenade.

Attentif et dur à la tâche
Le chien est un animal intelligent, et trouver à s’occuper lui est aussi nécessaire que boire et manger. Il joue et travaille avec ardeur. Privé de tâches, il risque de souffrir de troubles du comportement et de tomber malade. Depuis 2008, les détenteurs de chiens sont astreints à suivre un cours qui aide tant le chien que son maître à se comprendre. Plus rien ne vient alors empêcher qu’entre le maître et le meilleur ami de l’homme, il s’engage une relation sans nuages.

Elevage
Il est uniquement autorisé de faire reproduire des chiens en bonne santé physique et caractérielle. Lors du choix du partenaire de reproduction, il faut s'assurer que les animaux sont approuvés pour la reproduction et qu'ils ne sont pas consanguins.
Les chiennes sont en chaleur tous les 6 à 9 mois, et la chaleur n’est pas liée aux saisons. Pendant la chaleur, les chiennes peuvent saigner facilement, ce qui est normal et ne met en péril que les tapis et les canapés qui ne seraient pas protégés. La gestation dure un peu plus de deux mois.

Pour plus d'informations

Si vous souhaitez faire partie du réseau de conservation avec vos animaux ou votre élevage, alors le mieux est de devenir membre des associations d’élevage respectives. Entre autres services, elles vous offrent une aide pour les questions concernant la détention et la reproduction des animaux et connaît bien les particularités des races. Vous trouverez les contacts des associations ProSpecieRara dans les portraits des races.


S'informer

Consanguinité

 

« Lignées »