Carotte de Küttigen – une robuste Argovienne

Ses véritables vertus culinaires ne se révèlent qu’une fois cuite. L’essayer c’est l’adopter !

Il n’est plus possible aujourd’hui de déterminer avec certitude si le « Rüebliland » (autrement dit le « pays de la carotte »), surnom du canton d’Argovie (avec le « plat national » qui lui est associé, le gâteau aux carottes), a un rapport direct avec notre légume favori d’hiver ou s’il s’agit simplement d’une erreur de traduction, dans laquelle « Rüebli » a été confondu avec « Räben », les navets. Pourtant, il est avéré que les paysannes de Küttigen, une commune voisine d’Aarau, la capitale cantonale, semaient traditionnellement au printemps les graines d’une carotte blanche entre les rangs d’orge d’hiver. À l’automne, les femmes de ces régions rurales les récoltaient ensemble, replantaient les plus beaux spécimens en vue de multiplier les semences, et le reste était fermenté et généralement consommé avec de la sauce blanche pour accompagner le boudin, la saucisse au foie ou des pommes coupées en tranches. Cette tradition perdure aujourd’hui encore grâce aux paysannes de Küttigen.

La carotte de Küttigen n’est pas nécessairement adaptée à la consommation crue, car elle a un goût relativement âpre et peu sucré par rapport aux carottes de couleur orange disponibles dans le commerce. En revanche, elle est d’autant plus aromatique lorsqu’elle est cuite à la cocotte ou au four, que ce soit en accompagnement d’un copieux plat de viande, avec des pommes de terre et d’autres légumes racines, en tant que légume au four, ou mélangée à de la purée de pommes de terre.

La ‘Carotte de Küttigen’ est disponible du mois d’octobre au mois d’août dans certains supermarchés Coop, dans les magasins bio, sur les marchés hebdomadaires ou en vente directe à la ferme.


Recettes de l'hiver

avec la carotte de Küttigen

 

de ProSpecieRara

 

Plus de favoris de l'hiver