Création d’une plateforme d’entremise animale

ProSpecieRara favorise l’échange et ainsi la diffusion des races suisses d’animaux de rente menacées en créant une plateforme en ligne d’entremise animale.

Pfauenziegen steigen aus Transporter
Logo tierische-raritaeten.ch

En bref
Si l’on souhaite participer à l’élevage conservatoire d’une race, il faut acquérir des animaux qui sont inscrits au registre d’élevage (herd-book). Sur les innombrables plateformes qui existent en ligne ou hors ligne, on rencontre des annonces de toutes sortes, souvent pour des animaux qui font partie d’une race ProSpecieRara ou du moins en portent le nom.

Le site www.animaux-rares.ch offre aux utilisateurs une garantie : celle que les animaux annoncés soient inscrits au registre d’élevage de la race concernée. La plateforme sert aussi à attirer l’attention sur les races menacées.

Le paiement des charges d’exploitation du site représente actuellement un sérieux problème. Nous dépendons totalement de dons pour ce projet. Un grand merci pour votre contribution !

L’élevage conservatoire, pratiqué sérieusement, ne peut fonctionner qu’avec des animaux dont les données de filiation sont enregistrées dans des registres d’élevage tenus correctement. Pour cette raison, il est important que les personnes souhaitant débuter dans l’élevage d’une race menacée puissent commencer et travailler avec ces animaux enregistrés. Mais il est aussi absolument nécessaire pour les éleveurs actuels de pouvoir choisir des animaux qui ont été approuvés par les associations d’élevage.

Un nombre croissant de ventes d’animaux se déroulant hors du contrôle des associations d’élevages, par le biais de diverses annonces et plateformes en ligne, cette condition n’est pas toujours remplie. D’une part, on a des animaux qui arrivent sur le marché sans avoir été approuvés ou même annoncés, et d’autre part, les acheteurs n’obtiennent souvent aucun renseignement (ou des renseignements erronés) sur la génétique des animaux – filiation, fréquence du génome de l’animal dans l’effectif total, etc.

Avec la création d’une plateforme d’entremise sur laquelle les associations d’élevage doivent vérifier et autoriser chaque annonce concernant la race qu’elles défendent, c’est une véritable « place du marché sous garantie » qui est apparue en décembre 2014 sous la houlette de ProSpecieRara. En proposant un service d’entremise sous une seule adresse commune pour toutes les races suisses menacées, cette initiative gagne ainsi en visibilité et en portée, et amène une contribution précieuse à la diffusion des animaux reproducteurs de race pure – et, partant, aux projets de conservation des races menacées.

Buts atteints

  • Les acheteurs d’animaux ont à leur disposition une plateforme en ligne leur garantissant qu’ils acquièrent des animaux provenant d’élevages de conservation contrôlés.
  • Les vendeurs d’animaux ont à leur disposition un instrument simple et pratique pour mener à bien la vente de leurs animaux reproducteurs et d’engraissement.
  • Avec une interface en trois langues, la Suisse romande et la Suisse italienne sont mieux intégrées dans le processus d’entremise animale.

Fiche descriptive

Créer un accès aux plantes / animaux
2014

Promotion des races suisses d’animaux de rente menacées, par la création d’une plateforme en ligne d’entremise animale proposant un accès facilité à des animaux reproducteurs certifiés.

Les coûts de création du site en 2014 ont été assumés conjointement par l’Office fédéral de l’agriculture, ProSpecieRara et par le programme « UBS Employee Donations ». Les coûts à long terme (frais de licence et d’adresse internet, entretien et exploitation) sont à la charge de ProSpecieRara. Pour assumer ces coûts, nous dépendons des dons.

La plateforme est devenue un instrument essentiel et incontournable pour les éleveurs actuels et futurs. Le nombre d’animaux devant être abattus faute d’avoir trouvé preneur a diminué. Seule ombre au tableau : les frais annuels de tiers pour l’exploitation technique, qui sont élevés.

Philippe Ammann
Vice-directeur, responsable des projets animaux et commercialisation